J’ai très souvent entendu dire qu’il fallait toujours prendre une photo avec le soleil dans le dos. Ceci afin d’éviter le contre-jour. Ce n’est pas forcément un bon conseil. En effet, une photo avec le soleil dans le dos va donner des ombres très marquées, presque noires (ou bien les partie éclairés seront presque blanches). Et dans le cas d’un portrait, votre sujet risque de plisser les yeux.

Le but de cet article est de vous réconcilier avec le contre-jour, en vous expliquant les différentes manières d’en profiter.

Le contre-jour permet une lumière douce

En effet, un sujet pris en contre jour ne va plus être éclairé directement par le soleil, mais par la réflexion de celui-ci sur l’environnement. Cela donnera une lumière douce sur votre sujet, sans contrastes excessifs. Idéal pour du portrait.

[singlepic id=386 w=360 h=480 float=]

Bien sur, il faut faire correctement sa mesure de lumière, et mode spot par exemple, sur le visage du sujet.  C’est aussi une bonne technique pour les photos de groupe.

[singlepic id=724 w=320 h=240 float=]

Les silhouettes, c’est chouette !

Le contre jour permet de faire des silhouettes, et ça fait toujours son petit effet. La technique est un peu plus complexe: il faut faire la mesure de lumière sur la source de lumière, et la mise au point sur le sujet. Il y a normalement une fonction pour bloquer l’exposition sur la plupart des appareils, référez vous à votre manuel.

[singlepic id=479 w=320 h=240 float=]

Contre-jour au flash

Pour obtenir une bonne exposition sur le fond et sur le sujet, tout en évitant les ombres disgracieuses sur le visage de votre sujet, flashez !

Faites la mesure d’exposition sur la source de lumière, la mise au point sur le sujet, et le flash en TTL devrait suffire ! L’effet est vraiment chouette, et pas bien compliqué.

N’ayez donc plus peur du contre jour ! Au contraire, apprenez à l’apprivoiser, et profitez de ses possibilités !